Mark Jacobson

Mark Z. Jacobson (Le 9 mars)

Professeur en génie civil et en génie environnemental Directeur, Atmosphere Energy Program Université Stanford, É.-U.

Présentation:
Feuille de route pour effectuer la transition vers l’énergie éolienne, hydraulique et solaire à toutes fins, dans les 50 États américains et 139 pays

Aperçu de la conférence

Le réchauffement planétaire, la pollution de l’air et l’insécurité énergétique sont trois des plus importants problèmes auxquels le monde fait face aujourd’hui. La présentation porte sur l’élaboration de plans techniques et économiques en vue de convertir l’infrastructure énergétique des 50 États américains et de 139 pays du monde à l’alimentation complète par les énergies éoliennes, hydrauliques et solaires dans tous les domaines, à savoir l’électricité, le transport, l’industrie ainsi que le chauffage et la climatisation, après avoir pris en compte les mesures d’efficacité énergétique. La présentation se penche également sur les résultats de l’étude d’intégration au réseau électrique qui démontre la capacité du réseau de rester stable à faible coût, avec une alimentation à 100 % par des ressources renouvelables (vent, eau et soleil). Veuillez consulter 100% Wind, Water, and Solar (WWS) All-Sector Energy Roadmaps for Countries and States pour en savoir davantage.

À propos de Mark Jacobson

Mark Z. Jacobson est directeur du programme atmosphère et énergie, et professeur en génie civil et environnemental à l’Université Stanford. Il est également agrégé supérieur de recherches au Woods Institute for the Environment et au Precourt Institute for Energy. Titulaire d’un baccalauréat ès sciences en génie civil et d’un baccalauréat ès arts en sciences économiques, il a également fait une maîtrise en génie environnemental à l’Université Stanford en 1988. En 1991 et 1994 respectivement, il a fait une maîtrise et un doctorat en sciences de l’atmosphère à UCLA; il est devenu professeur à l’Université Stanford en 1994 également. Il a publié deux manuels, réédités deux fois chacun, ainsi qu’environ 150 articles de revue examinés par les pairs. Lauréat du prix Henry G. Houghton Award de l’AMS en 2005, il a également reçu le prix AGU Ascent Award en 2013 pour ses travaux sur l’impact du carbone noir sur le climat, ainsi que le prix Global Green Policy Design Award pour l’élaboration de plans énergétiques étatiques et nationaux. Il a siégé à un comité consultatif auprès du secrétaire d’État à l’énergie des États-Unis, a été conférencier à une conférence TED et a été reçu au David Letterman Show pour discuter de la conversion du monde aux énergies propres. Il est également cofondateur du projet nommé The Solutions Project.